Histoire du lycée

Le lycée Benjamin Franklin est implanté à La Rochette, village résidentiel situé au sud de Melun, bordé par la Seine et le massif forestier de Fontainebleau (près de 60% de sa superficie totale de La Rochette sont des espaces boisés).
Le nom de ce lycée est lié à l’histoire du village. La Rochette, baptisée ainsi à cause de son sol rocailleux et aride, apparaît dans une charte de 1047.

En 1776, M Moreau, directeur des fermes du Roy, achète le domaine en 1743, puis en 1776 y construit son château qui dispose d’un grand parc. Benjamin Franklin est son ami particulier. Et il l’invite à présider la pose d’un paratonnerre qui est l’un des premiers établis en France. Le paratonnerre de Benjamin Franklin est encore de nos jours installé dans le grenier du château.

histoireLe propriétaire développe sur sa propriété une pépinière qui dépasse les sept millions de plants en 1780 et sert au reboisement des forêts de Fontainebleau et de Compiègne. Elle constitue un exemple unique en Europe car François-Thomas Moreau fait venir des graines du monde entier. En 1767, il ouvre son école d’agriculture qui lui vaut d’être anobli en 1768.

Le lycée professionnel est né au Château de La Rochette, à partir de 1949. Il s’appelait alors Centre d’Apprentissage Public, puis il prit différentes dénominations : Collège d’Enseignement Technique, puis Lycée d’Enseignement Professionnel dès 1964.

L’internat était installé dans les différentes pièces du Château et les cours avaient alors lieu dans des préfabriqués implantés dans le parc.
En 1984, à la faveur des lois de décentralisation confiant la construction et l’entretien des lycées à la Région, il est décidé de reconstruire le lycée en bordure du parc du pour lui donner des locaux plus adaptés à ses besoins.
Le nom du lycée est choisi en raison de sa proximité du château et de son lien avec Benjamin Franklin.